07/03/2008

de mon frère Ben

* Espérance *
Quand tu es seul(e), que tu as tout perdu et qu’il ne te reste vraiment plus rien,
lève les yeux vers le ciel, vers l'immensité et après un moment, . . .
rappelle-toi qu’il y a toujours le vent pour emporter tes idées noires,
le soleil pour réchauffer ton coeur, le chant des oiseaux pour t'aider à te réveiller,
la pleine lune pour guider tes pas, le bruit de la pluie pour méditer, ...
la rivière pour te donner le désir de boire, le tonnerre pour te secouer et le lendemain pour poursuivre,
parce que tu sais, malgré tout, malgré les évènements et les difficultés, la vie vaut vraiment la peine ...

10:53 Écrit par CdeB dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |